opérateurs de compétences (OPCO)

Par le passé, les OPCA (opérateurs collecteurs agréés) étaient en charge de récolter des fonds dédiés à la formation professionnelle. Mais depuis la loi « Avenir professionnel » promulguée en 2018, les OPCO (opérateurs de compétences) ont pris la place des OPCA. Depuis, les missions des OPCO ont sensiblement changé par rapport à celles des OPCA. En tout, ce sont 11 OPCO qui ont remplacé les 20 OPCA. Découvrez toutes les informations principales à savoir sur les opérateurs de compétences.

Quelles sont les modalités d’agrément des OPCO ? 

Il existe de nombreux critères qui permettent d’obtenir l’agrément qui est délivré par le ministère du Travail. Il faut savoir qu’il s’agit d’une liste exhaustive et qu’il est donc indispensable de remplir toutes ces conditions : 

  • La capacité financière et de performance de gestion de l’organisme à pouvoir assumer pleinement son rôle ; 
  • La preuve d’un accord officiel entre les organisations d’employeurs et de salariés dans le champ d’application de l’accord ;
  • La pertinence du champ professionnel et interprofessionnel de l’OPCO ;
  • La capacité de l’OPCO à pouvoir remplir sa tâche selon ses moyens ;
  • Son aptitude à offrir des services de qualité aux entreprises et à leurs salariés sur l’ensemble du territoire ;
  • Le mode de gestion paritaire de l’OPCO ;
  • La preuve d’un montant de ressource supérieur à 200 millions d’euros ou l’aptitude à accompagner plus de 200 000 entreprises sur le territoire national. 

Quelles sont les missions principales des OPCO ? 

Comme les OPCA, les missions des OPCO sont nombreuses et varient selon le domaine de compétence de chaque organisme. Cependant, les rôles principaux des OPCO sont assez similaires et visent à favoriser le développement de la formation professionnelle. 

Optimisation de la transition professionnelle des salariés

Les OPCO ont pour mission de participer au financement de l’évolution professionnelle des employés. Pour les salariés qui souhaitent évoluer, ils pourront apprendre à développer leurs compétences afin d’envisager un meilleur poste à l’avenir. Il s’agit d’un soutien financier qui se traduit par le biais du compte personnel de formation dans un cadre de projets de transition professionnelle.

Financement de la formation professionnelle en alternance 

Les OPCO sont en charge de financer le contrat d’apprentissage, le contrat de professionnalisation et la pro-A qui est un projet de reconversion ou de promotion par alternance. Comme les OPCA par le passé, ils vont devoir assurer le financement de l’alternance, en fonction des niveaux de prise en charge fixés par les branches professionnelles. 

Apport d’un appui technique aux branches professionnelles 

Ici, les OPCO auront pour mission d’établir la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences. Par la suite, ils devront également accompagner les branches professionnelles dans leur objectif de certification. 

Assurance d’un service de proximité au bénéfice des TPE et des PME 

Pour aider les salariés des TPE et des PME, les OPCO vont devoir faciliter l’accès de ces derniers à la formation professionnelle. Par la suite, les organismes de compétences accompagneront également ces entreprises dans l’analyse de leurs besoins en ce qui concerne la formation professionnelle. Il s’agit d’une forme d’aide qui permet d’optimiser les capacités des salariés et d’améliorer la productivité des TPE et des PME. 

Demande d'informations

    En utilisant notre formulaire de contact vous certifiez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez à tout moment effectuer une demande de désinscription à l'adresse suivante, support@kinic-formation.fr

    Découvrez nos formations en e-learning